header
Recherche
RefBEJUSO

Nouvelle aide aux paroisses 19.04.2021

Le coronavirus ne nous laisse toujours pas de répit. Selon les estimations du Conseil fédéral, la situation pandémique actuelle permet cependant de décider différentes étapes d’ouverture qui concernent également les Eglises applicables à partir du 19 avril.

  • Les services funèbres peuvent toujours se dérouler dans le cercle familial et des amis proches et pour les cultes, la limitation du nombre de personnes y participant est en principe maintenue à 50. Pour les cultes en plein air toutefois, une nouvelle limite supérieure est fixée à 100 personnes. Pour de tels cultes, il faut observer les prescriptions s’appliquant aux manifestations publiques (par ex. places attribuées, occupation d’1/3 des places assises disponibles, pas de communion prise en défilé lors de la sainte cène).
  • Il est réjouissant de constater que selon la section juridique de l’OFSP, le chant en assemblée durant le culte est à nouveau autorisé indépendamment du nombre de personnes et avec masques.
  • Les formations chorales ne sont toujours pas autorisées à se produire dans le cadre des cultes alors qu’elles peuvent répéter à certaines conditions (cf. Aide aux paroisses).
  • Il est de nouveau autorisé d’organiser des manifestations ecclésiales réunissant jusqu’à 15 personnes. Les assemblées de paroisse ne sont pas concernées par ces modifications il n’y a donc dans ce cas toujours aucune limitation du nombre de personnes.

Depuis les dernières mesures de déconfinement, les enfants et les jeunes nés en 2001 ou après bénéficient déjà d’assouplissements en matière d’activité sportives et culturelles. Les camps peuvent également à nouveau être organisés dans un contexte ecclésial. Une disposition de l’ordonnance fédérale stipulant que «la distribution de nourriture et de boissons aux enfants et jeunes est de toute façon interdite» était toutefois énigmatique. Entre-temps, il a été confirmé que cette interdiction ne s’appliquait pas aux camps de confirmation. Pour l’organisation et la conduite de camps, il y a toutefois différentes prescriptions à respecter que notre dernière édition de l’«Aide aux paroisses» passe en revue. Il faut ainsi élaborer un plan de protection spécifique pour le camp. Les Eglises réformées Berne-Jura-Soleure mettent à disposition des paroisses un modèle de plan de protection qui peut être adapté en fonction des réalités locales.

Pour les cultes, nous vous renvoyons au plan de protection de l’Eglise évangélique réformée de Suisse (EERS)

Pour toute question, les paroisses peuvent contacter le bureau de renseignements pour les conseils de paroisse, par téléphone au 031 340 25 25. Les horaires d’ouverture sont publiées sur la page du bureau pour conseils de paroisse de ce site internet.